Abandons

mars 29th, 2012 → 1:11 @

Le jour de mon dix-septième anniversaire, tu m’as embrassée pour la première fois. Tu m’as révélé la passion secrète et interdite que tu camouflais jusqu’alors derrière un amitié de gamines. Le lendemain, je suis partie pour le collège et je t’ai laissée toute seule.

Le jour de mon dix-neuvième anniversaire, tu m’as prise dans tes bras. Tu m’as fais culbuter sur le lit et j’ai connu le plaisir pour la première fois. Le lendemain, je suis partie pour l’université et je t’ai laissée toute seule.

Le jour de mon vingt-cinquième anniversaire, tu es venue à mon enterrement de vie de jeune fille. Pendant que les autres encourageaient le danseur nu, tu as tenté de me convaincre que nous étions faites l’une pour l’autre. Le lendemain, je suis partie pour l’église et je t’ai laissée toute seule.

Le jour de mon quarantième anniversaire, j’ai pleuré mon divorce dans tes bras. Tu as séché mes larmes et bu ma jouissance à grandes lampées. Le lendemain, je suis partie pour Vancouver et je t’ai laissée toute seule.

Le jour de mon cinquante-deuxième anniversaire, tu étais dans ma chambre, à mes côtés. Tu as caressé les cicatrices qui déformaient ma chair à l’endroit où jadis trônaient les symboles défunts de ma féminité et tu as tenu ma main jusqu’à mon dernier souffle. Je suis partie en paix, tout doucement, et je t’ai laissée toute seule.

Depuis, tu es venue chaque anniversaire fleurir ma tombe. Tu essuies quelques larmes en caressant le granit rugueux de ma stèle, puis tu pars pour dieu sait où en me laissant toute seule.


Les commentaires sont fermés.